Histoires d’hiver

Arthis – La Maison Culturelle Belgo-Roumaine
organise

...

Lire la suite...
Artistes roumains dans les musées de Belgique: Hans Mattis-Teutsch au Musée des Beaux-Arts de Gent

Arthis - La Maison Culturelle Belgo-Roumaine et Arthis Artists,
organisent

Artistes...

Lire la suite...
Débat online: Cash ou sans contact ?

Arthis – La Maison Culturelle Belgo-Roumaine, We in Europe et Radio – TV Arthis
organisent

...

Lire la suite...
Visite virtuelle: Samu Social Bruxelles

Arthis – La Maison Culturelle Belgo-Roumaine, Femmes Roma et Street Art Music, Femmes Roma
organisent

Lire la suite...

Rencontre-débat: Déconstruction des fake news pendant la période de corona

Arthis – La Maison Culturelle Belgo-Roumaine, We in Europe et Radio-TV Arthis 
organisent

...

Lire la suite...
Débat online: La situation des Roms pendant la période de pandémie

Arthis – La Maison Culturelle Belgo-Roumaine, Femmes Roma et Street Art Music
organisent

Lire la suite...

Débat online: Le rôle des médias pendant la période de crise sanitaire

Arthis – La Maison Culturelle Belgo-Roumaine et Radio-TV Arthis
organisent

...

Lire la suite...
Débat online: Digitalisation des services publics, pour ou contre

Arthis – La maison culturelle Belgo-Roumaine, We in Europe et Radio – TV Arthis
organise

...

Lire la suite...
Débat online: Nouvelles mesures concernant le chômage

Arthis – La Maison Culturelle Belgo-Roumaine, Radio-TV Arthis, We in Europe et la Maison de l’Initiative Citoyenne
organisent

...Lire la suite...
Rencontre-débat : Nos lieux

Arthis – La Maison Culturelle Belgo-Roumaine 
participe

...

Lire la suite...

Arthis – La Maison Culturelle Belgo-Roumaine et Arthis Artists présentent

Artistes roumains dans les musées de Belgique

Nicolae Groza   |  

Ioan Maric |  

Jana Cernatesco   |  

Carmen Groza   |   Idel Ianchelevici   |  

Vladimir Kazan  |  

Constantina Voicu  |   
Marian Sava

A découvrir sur la page Facebook de Arthis Artists

artistes muses belges FR NL 2

Arthis – La Maison Culturelle Belgo-Roumaine et Arthis Artists vous proposent de découvrir des artistes roumains exposés dans les musées belges. 
Nous allons commencer avec le Musée d’Art Spontané de Bruxelles aux côtés duquel nous avons développé plusieurs actions culturelles par le passé. Le Musée d’Art Spontané possède des œuvres de trois artistes roumains: Jana Cernatesco, Nicolae Groza et Ioan Maric. Madame Catherine Schmitz, directrice du musée, a eu la gentillesse de nous transmettre les photos des œuvres des trois artistes roumains qui se trouvent dans leurs collections. 
Nous allons continuer la série des expositions virtuelles des artistes roumains comme Carmen Groza, Idel Ianchelevici, Vladimir Cazan, Victor Brauner et d'autres artistes accrochés aux cimaises des musées belges, des places publiques ou institutions administratives et culturelles de Belgique.

 Nicolae Groza (°1943 – Adjud)

Nicolae Groza

Ses œuvres se retrouvent dans les collections du Musée d’Art Spontané de Bruxelles et celles du Centre de la Gravure et de l'Image imprimée de la Fédération Wallonie-Bruxelles de La Louvière. En suivant ce lien, vous allez découvrir quelques-unes des œuvres de ce grand artiste: www.nicolaegroza.com/fr/accueil. Nicolae Groza est diplômé de l’Institut d’Arts plastiques Nicolae Grigorescu de Bucarest et il a exposé dans le monde entier. Ses œuvres se retrouvent dans des collections d’état et privées en Europe, au Japon, en Australie et au Canada. În 1984, il s’établit en Belgique. Il aborde des techniques diverses, à partir de l’art monumental à la peinture à l’huile, la gravure, le dessin, la technique mixte et la peinture sur verre. La Maison du Peuple d’Antoing dispose aussi d’une fresque réalisée par l'artiste. Arthis – La Maison Culturelle Belgo-Roumaine organise, presque chaque année, une exposition avec les œuvres de Nicolae Groza.

 Découvrez

Ioan Maric (°1945, Luncani, Bacau, Roumanie)Ioan Maric 

Le peintre Ioan Maric a exposé plusieurs fois au Musée d’Art Spontané de Bruxelles et chez Arthis – La Maison Culturelle Belgo-Roumaine. Ses peintures ont une signification à part. Elles s’inspirent de proverbes, d’une expression ou d’une situation habituelle et sont élevées au rang de légendes. Les légendes de Ioan Maric se lisent à travers le mouvement intérieur de ses œuvres, à travers leur couleur, leurs lignes et expressions. Elles se racontent dans les formes des personnages et de la narration picturale.

 Découvrez

Jana Cernatesco (°1925, Stana, Cluj, Roumanie - 2009)

Jana Cernatesco 

Depuis 1961, Jana Cernatesco a habité à Bruxelles, Paris et Nice. Elle a suivi les cours de l’Académie des Beaux-Arts d’Etterbeek et elle a appris la gravure à Nice, et la lithographie à l’Académie d’Ixelles. Ses œuvres ont été exposées au Musée d’Art Naïf de Bruxelles et un peu partout en Belgique, en France, en Allemagne et en Roumanie. Au cours de sa vie, l’artiste a été récompensée à de nombreuses reprises pour ses œuvres, comme par exemple : le Prix de la peinture Emile Lebon, le prix du jury au Grand Prix International d’Art Contemporain de Monaco, la Coupe de la ville d’Antibes, la médaille de bronze au Salon d’Art Contemporain Européen de Bruxelles et le Premier Prix pour l’art naïf du Grand Prix d’Art International de Cannes.

 Découvrez

Carmen Groza (°1944, Bucarest, Roumanie)

Cramen Groza 1

Carmen Groza est diplômée de l’Institut d’Arts plastiques Nicolae Grigorescu de Bucarest et elle a exposé dans le monde entier. Ses œuvres se retrouvent dans des collections d’état et privées en Europe et en Asie. En 1984 elle s’établit en Belgique et de 1988 jusqu’en 2009 elle est professeur de tapisserie à l’Académie de Beaux-Arts de Liège. En suivant ce lien vous allez découvrir quelques-unes de ses oeuvres: http://carmengroza.com/. Dans ses œuvres, elle aborde des techniques diverses et devient spécialiste de la tapisserie de « haute lice » et du collage qui représente parfois la manière graphique du projet de ses tapisseries. En 2005, elle obtient le prix ex-aequo pour tapisserie du Ministère de la Culture et de l’Audiovisuel de la Communauté Française de Belgique et en 2014, la médaille de bronze From Lausanne to Beijing 8th International Fiber Art Nantong Chine. En Belgique, ses œuvres se retrouvent dans les collections publiques de la Ville d’Antoing et les collections d’art de l’Université Libre de Bruxelles.Arthis – La Maison Culturelle Belgo-Roumaine a organisé plusieurs expositions de tapisseries et collages de l’artiste Carmen Groza.

Découvrez

Idel Ianchelevici (°1909, Leova, Bessarabie - 1994)

IancheleviciImage: MiLL

Né à Leova, Bessarabie, Idel Ianchelevici est arrivé à Liège en 1928. Le jeune sculpteur, émigré roumain, vient en Belgique avec en lui l’idée de sculpter et de se plonger dans le monde artistique occidental. Il est rappelé en Roumanie pour le service militaire où un colonel intuitif encouragera ses talents artistiques et mettra à sa disposition un atelier. Ianchelevici revient à Liège en 1931 et il s’inscrit à l’Académie des Beaux-Arts de Liège. Le climat de lutte de la vie liégeois de l’époque s’inscrit dans ses œuvres - Le meneur, l’Homme à la casquette, Le plongeur – dont les plans seront redécouverts et la statue sera réalisée et inaugurée en 2000 par la Ville de Liège. Grâce à la Fondation Ianchelevici, le château de Colonster abrite dans la salle Ianchelevici un legs de plus de 6000 dessins ainsi que des projets, catalogues et archives. La Louvière possède aussi son musée Ianchelevici où une grande partie de l'œuvre sculpturale et 2000 dessins sont visibles. L'artiste est toujours resté présent en Belgique par de nombreux monuments à Bruxelles, Wemmel, La Louvière, Anvers, Mons. Il s’établit en 1950 dans la région parisienne où il s’éteint en 1994. Arthis a réalisé une exposition Ianchelevici dans ses locaux de Bruxelles et a organisé et co-organisé plusieurs événements au MiLL à La Louvière. Le livre « Idel Ianchelevici où la matière transfigurée », de Bernard Balteau, Luc Norin et Helmi Veldhuijzen a été lancé chez Arthis, le 6 juin 2003.

Découvrez

 

Vladimir Kazan (°1952, Ploiesti, Roumanie)

Kazan

Le sculpteur Vladimir Kazan est né à Ploieşti, en Roumanie, en 1952. En 1985, il s'installe en Belgique et suit pendant sept ans les cours de l'Académie des Beaux-Arts de Liège. Ses œuvres ont été exposées dans des centres culturels, des galeries et des foires d'art dans de nombreuses villes européennes comme Aix-la-Chapelle, Bari, Berlin, Bruges, Bruxelles, Budapest, Essen, Francfort, Genève, Gand, Cologne, Madrid, Nice, Padoue, Palerme, Paris, Rome, Strasbourg, Stuttgart ... L'artiste a été récompensé par de nombreux prix prestigieux tout au long de sa carrière, ses œuvres étant incluses dans des collections publiques en Belgique: Herk-de-Stad, The Stone Museum à Sprimont, Liège (deux sculptures ), Université du Hainaut, Château d'Oupeye. Vladimir Kazan a sculpté le monument dédié à Jean Ockegem (Hommage à Ockegem) du centre de la ville de Saint-Ghislain.
En juin 1999, Vladimir Kazan a exposé ses sculptures à l’occasion de l’inauguration des locaux de la Maison Culturelle Belgo-Roumaine – Arthis de Bruxelles, à la rue de Flandre numéro 33.

Découvrez

 

Constantina Voicu

Voicu

Au Musée d’Art Spontané nous avons encore trouvé une artiste roumaine et sa toile : Constantina Voicu.
Constantina Voicu a fini la Faculté de Stomatologie mais elle découvre sa passion pour la peinture naïve en 1981 quand elle s’inscrit à l’Ecole Populaire d’Art. Elle a plus de 400 participations à des expositions collectives et personnelles et des œuvres dans des collections privées et publiques en Roumanie, en Belgique, France, Espagne, Allemagne, Pologne et sur le continent américain. Elle reçoit le diplôme d’excellence pour son activité scientifique et culturelle de la part du Conseil du Département Buzau. Aujourd’hui nous vous présenterons quelques œuvres de l’artiste et nous commencerons avec l’œuvre qui a été exposé au Musée d’Art Spontané de Bruxelles.

Découvrez

Marian Sava (°1950, Galati, Roemenië)
Marian Sava

Marian Sava est un sculpteur belge né en 1950 à Galați, en Roumanie. Il travaille notamment le marbre noir belge, le marbre blanc, le petit granit, le bronze et le bois. Il s’établit en Belgique en 1985.
Il suit les cours de l’Académie royale des beaux-arts de Bruxelles, section sculpture de 1990 à 1995.
En travaillant le marbre, il est captivé par cette matière. Il découvre le marbre noir belge surnommé le « marbre du diable » pour la difficulté de son polissage.

Marian Sava est présent dans de nombreuses expositions en Belgique et à l’étranger. En Belgique, la mairie de la ville de Willebroek a acquis la sculpture « Source ». La société BBC du Parc Scientifique Einstein de l’Université de Louvain-la-Neuve de Belgique a également acquis une œuvre de Marian Sava, la sculpture « Patience ». La sculpture « Porte Bonheur » a été offerte par l'artiste aux enfants malades de l'hôpital Reine Fabiola, en Belgique. Pour la ville de Bruxelles où il vit et travaille, Marian Sava a offert la sculpture « Union » qui a été installée en 2000 dans le jardin du Musée de Jette.

Marian Sava a participé au voyage sur les traces de Constantin Brâncusi, en Roumanie, dans le cadre du projet « Constantin Brâncusi et René Magritte – interférences culturelles à Lessines », réalisé par Arthis.

Découvrez

Arthis 25 ans
Info: 02/511.34.20; Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.; www.arthis.org


Org.: Arthis - La Maison Culturelle Belgo-Roumaine et Arthis Artists. En coll. avec: Musée d’Art Spontané de Bruxelles et Euro-Mara Events.
Avec le soutien de: Ville de Bruxelles, Fédération Wallonie- Bruxelles, Cocof, FIPI, Vlaamse Gemeenschapscommissie et Stedenfonds.

Quoi de Neuf?
Janvier - Juillet 2020

 

Quoi de Neuf 114
Aller au haut