Exposition de peinture - Recoded

Arthis - La Maison Culturelle Belgo-Roumaine
organise

...Lire la suite...
DiverCity 2017

Arthis – La Maison Culturelle Belgo-Roumaine vous invite à la

...

Lire la suite...
Pensées pour la langue maternelle !

Arthis - La Maison Culturelle Belgo-Roumaine et Basarabeanca

...

Lire la suite...
La Fête de la Blouse roumaine

Arthis - La Maison Culturelle Belgo-Roumaine, I-Art, Basarabeanca, Arthis Artists, KomBust & Zamfira
...

Lire la suite...
Les 27 dans votre assiette

Les 27 dans votre assiette

Lire la suite...

Lancement de l’album « Timeless Covers » de Maria Albu

Lancement de l’album « Timeless Covers »
de...

Lire la suite...
Atelier créatif : motifs et symboles traditionnels roumains

Arthis – La Maison Culturelle Belgo-Roumaine, I-Art et L’Association des parents roumains de Belgique,
en...

Lire la suite...
La Chorale Sound

Dans le cadre de l’événement « Eglises ouvertes 2017 »

...Lire la suite...
Vernissage & Remise des prix du concours de création littéraire: Fleurir l’Europe

Arthis – La Maison Culturelle Belgo-Roumaine

Lire la suite...
Concours de création littéraire Jeunes talents 2017

Arthis – La Maison Culturelle Belgo-Roumaine...

Lire la suite...

Arthis - La Maison Culturelle Belgo-Roumaine asbl

Arthis est une organisation d’éducation permanente qui s’occupe de l’intégration des personnes venues de l’Europe de l’Est et accorde une grande attention à l’aspect socioculturel de celle-ci.

Fondée en 1994 à Lessines par un groupe de roumains et de belges, Arthis avait comme but la valorisation et l’intégration des roumains vivant en Belgique par leur propre culture et par l’apprentissage de la nouvelle culture d’accueil.  Avec le temps, on s’est rendu compte que cette activité était réductive car, installée en 1999 en plein cœur de Bruxelles, Arthis se confrontait avec une forte demande sociale venant des vagues successives de l’immigration de l’Est : roumains, moldaves, ukrainiens, roms, bulgares, serbes, albanais etc., mais aussi une demande légitime de l’ancienne diaspora (ou l’exil) formée bien sûr de roumains, juifs, saxons, hongrois etc. de préserver leur culture et la présenter comme une richesse pour l’Europe en vue de l’entrée de ce pays dans l’Union Européenne.

Suite à ces données, La Maison Culturelle Belgo-Roumaine s’est proposé d’organiser des activités qui puissent satisfaire les goûts de son public et de jouer aux niveaux de plusieurs domaines :

  • le domaine social: un service d’interprétariat et de traductions pour les plus démunis, un service de médiation interculturelle, un service d’accueil des primo-arrivants et des consultations juridiques collectives ponctuelles avec des spécialistes belges et roumains pour des thèmes d’intérêt général (permis de travail, homologation des diplômes, statut d’indépendant etc.).
  • le domaine socioculturel: des cours de langues (français, néerlandais, roumain, anglais), d’alphabétisation (pour des roumanophones de Moldavie et Ukraine qui ne savent pas écrire avec l’alphabète latin et pour des personnes de la communauté rom), des cours professionnels dans divers métiers en pénurie et d’initiation en informatique pour les personnes de troisième âge etc.
  • le domaine artistique: des concerts, expositions, conférences, débats, théâtre, rencontres, projections de films, festivals etc. réalisés dans un but d’établir un climat de convivialité entre des personnes d’origines différentes et de faire connaître davantage la culture des pays de l’Est en vue de la valorisation de leur patrimoine culturel et d’une meilleure connaissance suite à l’entrée de ceux-ci dans l’Union Européenne.

Arthis a plusieurs points de contact en Wallonie, à Lessines dans le Hainaut, à Namur et à Liège.

Afin de maintenir la liaison avec  ses membres, nous éditons une revue trilingue (français, néerlandais, roumain) qui s’appelle « Quoi de Neuf ? » et qui reprend largement les activités proposées mais aussi la vie de la communauté roumanophone de Belgique.

Elle a une activité de continuelle interférence avec  les autres cultures en évitant ainsi la ghettoïsation de la communauté roumaine et en mettant au courant les membres de notre association, d’origines différentes, avec des informations d’intérêt général concernant les lois et les droits en Belgique et les possibilités de formation et d’information permanentes.

Arthis dispose de la seule bibliothèque de langue roumaine de Belgique.

Haut de page

Pendant ses 18 ans d’existence, Arthis a été reconnue par plusieurs institutions.

Arthis - La Maison Culturelle Belgo-Roumaine a.s.b.l. est reconnue par :

1995 : la Province de Hainaut et par la Ville de Lessines ;
1996 : Wallonie-Bruxelles International ;
1998 : organisation générale d'éducation permanente dans la catégorie service par la Communauté Française ;
1998 : les Tournées Art & Vie ;
1999 : le Ministère des Finances pour les dons et legs des membres ;
1999 : le Service de la Promotion des Lettres ;
2000 : reconnaissance par la Co.Co.F. dans le cadre de l’Education permanente, l’Insertion et la Cohésion sociale;
2001 : la Ville de Bruxelles - l’Echevinat de l’Egalité des Chances et de la Solidarité Internationale, de l’Instruction publique et de la Jeunesse ;
2002 : le F.I.P.I.  et la Fondation Roi Baudouin
2008 : reconduction de la reconnaissance de la Communauté Française en tant qu’organisation d’éducation permanente.

Ces reconnaissances nous ont incités à la recherche de nouveaux thèmes et stratégies dans la réalisation de nos objectifs. Maintenant, la Maison Culturelle Belgo-Roumaine développe de plus en plus d’activités dans le domaine socioculturel. Le fait de se trouver dans un quartier avec une forte population étrangère, nous pousse vers une ouverture interculturelle, car la communauté roumanophone et les autres participants aux activités ne vivent pas isolés, ils doivent participer à la vie cosmopolite et multiculturelle de la Belgique. Toujours en passant par le respect des différentes spécificités, nous continuons à organiser des spectacles avec des musiciens de rue ou des concerts classiques dans des salles prestigieuses comme le Conservatoire ou la Salle Gothique de la Ville de Bruxelles, des rencontres littéraires, des expositions, des projections de films ou des simples visites dans des lieux importants qui nous rapprochent et qui nous donnent davantage de force pour développer d’autres projets encore plus importants. La source de créativité dans notre activité jaillit des besoins et des désirs de notre public.

Pour ces activités, Arthis a reçu en 2002, de la part du Ministère de la Culture de la Commission Communautaire Flamande le prix pour la meilleure association socioculturelle de Bruxelles, en 2004, elle a été parmi les nominalisations pour le prix « La Plume » et suite au televotig, elle s’est classée sur la 2e place.  Elle enchaîne avec le prix « Eugène Ionesco », et ensuite en 2008, Arthis obtient le prix pour l’alphabétisation de la Fondation Roi Baudouin.

Haut de page

Quoi de Neuf ?

Quoi de neuf 108
Quoi de neuf?
 
Aller au haut