Patrimoine en musique

Arthis – La Maison Culturelle Belgo-Roumaine, MusicArthis-Piano B-Art et Street Art Music

organisent

...Lire la suite...
Visite guidée en roumain à la Bourse de la Formation

Arthis - La Maison Culturelle Belgo-Roumaine et Tracé Brussel vzw...

Lire la suite...
Workshop « Comment valoriser sa passion ? »

Elle/Zij – Association des Femmes Roumaines en Belgique et Arthis...

Lire la suite...
Lancement festif de la collection bulgare à la bibliothèque de Schaerbeek

Orpheus – Association belgo-bulgare pour l'art et la culture...

Lire la suite...
Concours de création littéraire « Jeunes talents »

Arthis – La Maison Culturelle Belgo-Roumaine
organise

...

Lire la suite...
La Roumanie, pays de musique et de poésie

Arthis – La Maison Culturelle Belgo-Roumaine, MusicArthis – Piano-B-Art et We in Europe...

Lire la suite...
Spectacles avec le groupe folklorique Zamfira

Zamfira et Arthis - La Maison Culturelle Belgo-RoumaineLire la suite...

Stages de danses traditionnelles roumaines pour enfants et adultes

Zamfira, Arthis, Basarabeanca et I-Art organisent

...

Lire la suite...
Atelier de décoration traditionnelle d’œufs avec Parasca Moroz

Arthis - La Maison Culturelle Belgo-Roumaine
...

Lire la suite...
Visite de la délégation de professeurs et élèves de l’Ecole Métropolitaine ARC

Arthis – La Maison Culturelle Belgo-Roumaine, Euro-Mara Events et Radio-TV Arthis organisent

...Lire la suite...

Arthis – La Maison Culturelle Belgo-Roumaine asbl
organise

A la rencontre de l’autre
Rencontre littéraire – Invitation au Kukaï 

Découvrir le haïku avec Iocasta Huppen

Le samedi 31 janvier de 15.00 à 19.00 chez Arthis 
Info : 02/511 34 20 – Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
iocasta

Un kukaï est une réunion de personnes passionnées par les haïkus qui souhaitent se regrouper et échanger sur le sujet.
Les personnes qui participent, écrivent elles-mêmes des haïkus.
Lors d’un kukaï, les participants apportent 2 ou 3 haïkus/personne (sur un thème en particulier ou sur un thème libre), les font circuler de façon anonyme, choisissent ceux qui leur plaisent, et les voix sont comptabilisées.
De petits commentaires au sujet des sensations, idées inspirées par les haïkus choisis se font librement et au bout du compte, tout le monde apprend les noms des auteurs.
Parfois les haïkus réunissant le plus de voix se retrouvent dans des anthologies.
***
Iocasta Huppen est arrivée de Roumanie à Bruxelles durant l’été 1998 pour rejoindre son époux, Yves Huppen, auteur de bandes dessinées. Ensemble, ils ont deux enfants : Anton et Aline.
Après une licence en économie, commerce extérieur, à l’Université « Gh. Cristea », Bucarest, Iocasta se spécialise en terminant une année post-universitaire, à l’Ecole de Commerce Solvay (1998-1999).
Après avoir été, entre autres, chercheur au Centre Dulbea (ULB), Iocasta a fait le choix, depuis 2006, de s’occuper de ses enfants.

« J’ai découvert les haïkus il y a moins plus d’un an lorsque j’ai fait la connaissance d’Akiko Tsogi, une amie japonaise. C’est elle qui fut le déclic qui a fait que j’ai plongé à corps perdu dans l’univers des brefs poèmes japonais. » 


www.haikus-iocasta.be  - https://www.facebook.com/iocasta.huppen  

 

 

 

Aller au haut